< /head>

La TVA est la taxe à la valeur ajoutée d’un produit, d’un service qu’on vend. Celle-ci doit être remboursée à l’état donc il faut pouvoir gérer sa marge tout en sachant qu’une partie du prix totale sera dû. Il faut savoir que le client se voit être remboursé de la valeur de la tva qu’il paiera dans le prix final par l’état.

Chaque société possède un numéro de TVA spécifique et celle-ci est indispensable pour la création d’une entreprise sauf pour les micros entreprises.

Il est indispensable de savoir que les entrepreneurs ne sont pas contraint à la TVA. Ils proposent donc des prix Hors Taxe sur Valeur Ajoutée (HTVA) contrairement aux différents types de sociétés.

En comprenant le principe de TVA, cela revient à conclure que le client n’a pas droit au remboursement de la tva en passant par un entrepreneur, contrairement aux grosses sociétés.

Avec tous ça il faut donc bien tenir compte du prix de votre produit et/ou service sur le marché dans lequel vous faites vos affaires.

Il est mieux de vendre un peu moins cher tout en gardant bien évidemment une rentabilité suffisante que pour couvrir vos frais et en même temps prendre une part de bénéficie. Car si vous vendez au même prix qu’une autre société qui doit faire face à la TVA, le client paiera moins cher là-bas vu qu’il sera remboursé de la taxe sur la valeur ajoutée du bien ou service qu’il aura acheté.

Faites donc bien attention avant de vous lancer sur n’importe quel marché, regardez si celui-ci pourrait être rentable, si vous pourriez apportez quelque chose de nouveau sur le(s) produit(s) ou service(s) que vous pourriez vendre tout en ayant une marge bénéficiaire sur vos coûts et charges, et si vous pouvez concurrencez les différentes sociétés.

Il est important de faire attention à l’argent utilisé par la société et dans quel but, c’est peut-être logique à vos yeux, mais beaucoup font faillite à force d’investir sans gérer clairement les bénéfices ce qui engendre parfois des dettes plus lourdes.